Association inscrite au J.O. W843003073

53 391 visites depuis la créations du site

logo_eurordis_horizontal_members_rvb.jpg

En cours de rédaction...

Le droit à l'éducation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap, est un droit fondamental. Chaque école a vocation à accueillir tous les enfants, quels que soient leurs besoins.

"La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation de la citoyenneté des personnes handicapées a permis des avancées majeures dans la politique de scolarisation des élèves en situation de handicap. Le service public d’éducation doit veiller à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction. Une approche nouvelle est consacrée : quels que soient les besoins particuliers de l’élève, c’est à l’école de s’assurer que l’environnement est adapté à sa scolarité." d'après le site internet du ministère de la santé.

De la maternelle au baccalauréat:

Pour favoriser la scolarisation et répondre aux besoins éducatifs particuliers de votre enfant en situation de handicap, tout est mis en œuvre pour construire un Projet Personnalisé de Scolarisation PPS opérationnel des que possible dès lors que vous aurez saisi la maison départementale des personnes handicapées MDPH ​(voir ici pour prendre connaissance de la procédure à suivre).

Vous allez pouvoir également mettre en place un  Projet d’Accueil Individualisé  PAI avec l'aide de l'équipe enseignante, le chef d'établissement ainsi que le médecin scolaire.

Le PPS:

Pour qui ? Le PPS s’adresse aux élèves reconnus  « handicapés » par la CDA ( Commission des Droits et de l’Autonomie relevant de la MDPH 

Pourquoi ? 

Le PPS consiste à mettre en place selon les besoins de l’élève :

- L’aménagement pédagogique : photocopie des cours ou envoi par mail en cas d’absence ou d'hospitalisation.

-L'aménagement des examens et concours: Tiers temps pour aller se sonder ou se changer, avoir son matériel avec soi.

Qui solliciter ?

C’est la famille qui sollicite le PPS auprès de la MDPH. Pour cela, elle est amenée à prendre contact avec l’enseignant référent de son secteur dont les coordonnées sont  connues par les chefs d’établissement, les médecins scolaires, les MDPH et les inspections académiques services ASH (Adaptation scolaire et Scolarisation des enfants Handicapés - ex-AIS -).

L’enseignant référent est chargé :

- D’accueillir et informer élève et parents

- D’assurer le lien avec l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation de la MDPH

- De réunir l’équipe de suivi de la scolarisation

- De contribuer à l’évaluation des besoins et à l’élaboration du PPS

- De favoriser la continuité et la cohérence de la mise en œuvre du PPS

Comment sa se passe ?

L’enseignant référent, au préalable récolte les informations auprès des familles et des enseignants et joint à la demande de PPS les bilans nécessaires  (urologue, chirurgien viscéral pédiatrique, médecin scolaire, psychologue). 
C’est  l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH qui se concertera pour  établir des propositions de compensation qui formeront le PPS. Elles sont soumises à la famille avant présentation à la CDA qui les validera ou non.

Qui assure la mise en oeuvre ?

L’enseignant référent met en place et anime une ESS (équipe de suivi de scolarisation) comprenant les parents, les enseignants, le psychologue scolaire, le médecin scolaire, l’orthophoniste… C’est l’ESS  qui assure la mise en œuvre du PPS tel qu’il aura été défini. Elle se concerte au moins une fois dans l’année en fonction des besoins de l’élève qui peuvent évoluer.
Les inspecteurs ASH (Adaptation scolaire et Scolarisation des enfants Handicapés - ex-AIS -Inspection Académique) sont chargés de contrôler l'application des PPS.

Le PAI:

Pour qui ? Le PAI concerne les élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période.

Pourquoi ? 

Le PAI, c’est permettre :

La possibilité de traitement médical au sein de l’établissement ( un endroit calme et propre pour se sonder, stocker son matériel, avoir des rechanges...).
Le PAI selon les textes ne permet pas un aménagement pédagogique d’un point de vue adaptation des apprentissages (allègement du travail scolaire, polycopiés des cours…).

Qui solliciter ?

C'est la famille qui doit solliciter le chef d’établissement pour mettre en place un PAI.

Il assure l’élaboration, la mise en place et le suivi du projet dans l’établissement et le médecin de l’Education Nationale a la responsabilité de l’information et du suivi médical dans l’établissement.

Comment sa se passe ?

Le médecin scolaire détermine les aménagements particuliers susceptibles d’être mis en place. Le PAI est valable 1 an et est reconductible.

Qui assure la mise en oeuvre ?

Elle est assurée par le directeur et  le médecin scolaire.

Vous êtes étudiant ou futur étudiant:

Après votre inscription à l'université, vous allez devoir contacter la cellule handicap présente sur votre campus ainsi que la médecine préventive afin de prendre rendez-vous avec le médecin. Lors de ce rdv, vous donnerez des informations concernant l'extrophie ( car je doute qu'il connaisse cette malformation), les conséquences psychologiques et physiques qu’elle entraîne. Vous discuterez avec lui des aménagements à mettre en place pour que votre année se passe au mieux ( tiers temps, avoir son matériel prêt de soi même pendant les examens, ne pas être pénaliser pour les longues absences suite à des hospitalisations ou infections urinaires, envoi des cours en cas d’absence...).

  • Instagram
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now